Le bruit et ses risques - Protéger son capital auditif

protection auditive

Saviez-vous que l'une des premières causes des troubles de l’audition est le bruit ? Prendre soin de ses oreilles est devenu essentiel, même si nous n’avons pas tous conscience des épreuves que nous leur faisons subir au quotidien : écouter de la musique trop fort, bricoler, aller à un concert, prendre l’avion, marcher dans une rue très bruyante, nager, chasser, faire de la moto... Sans parler des risques au travail : la surdité est, en effet, la 2ème maladie professionnelle.

Trop de bruits peuvent affecter notre audition et provoquer une baisse auditive potentiellement handicapante. Celle-ci se développe graduellement et peut être souvent difficile à percevoir. Nous devons donc tous être attentifs chaque jour, en protégeant nos oreilles des risques sonores, car nous sommes de plus en plus exposés au bruit dans notre quotidien.

Les dangers : l’intensité sonore et la durée d’exposition.

L'intensité représente le 1er danger du bruit. Celle des sons, se mesure en décibels (dB). Dès 85 dB (la sonnerie du téléphone, le sèche-cheveux, la tondeuse à gazon...), un son est susceptible de provoquer une dégradation de votre audition.

Cependant à 85 dB, la perte n’apparaît qu’après plusieurs années. C'est là que le dépistage auditif prend tout son sens. Seuls, nous ne pouvons pas nous rendre compte du développement de la surdité. Intervenant de manière progressive, elle est quasiment imperceptible au départ. Par contre, à une exposition de plus de 110 décibels (concert, stade de football...), la perte auditive peut être immédiate. Nos oreilles ont besoin d’un repos de 24h après avoir été fortement exposées afin d’éviter tout dommage irréversible.

En plus de l'intensité des sons, le risque de perte auditive est aussi fonction de la durée d’exposition aux sons. En effet, nos oreilles ne peuvent supporter un son plus ou moins intense que durant un temps défini. Et plus ce son est fort, plus le temps d'exposition nécessaire à l'apparition de séquelles est court.

Les 10 conseils pour se protéger des troubles de l'audition

  1. Faites contrôler régulièrement votre audition par des spécialistes.
  2. N'attendez pas d'avoir mal aux oreilles pour les protéger.
  3. Dans les endroits trop bruyants, utilisez des protections d'oreilles spécifiques.
  4. Contrôlez le volume sonore lorsque vous écoutez de la musique.
  5. Limitez les temps d'exposition aux bruits forts.
  6. Portez des protections auditives adaptées à chaque situation : travail, musique, chasse, sports nautiques...
  7. Reposez vos oreilles lorsqu'elles ont été fortement exposées au bruit sans protection. Si des symptômes persistent, consultez rapidement votre ORL.
  8. Au moindre doute sur votre audition, consultez un spécialiste.
  9. Si une perte est révélée lors d'un test auditif, seul l'appareillage rapide garantit une protection optimale de votre audition.
  10. Vous avez 2 oreilles ! Quelle que soit la démarche adaptée à votre cas, protégez les 2.

Les différents types de protections auditives

une protection auditive peut être conçue pour atténuer le bruit mais aussi pour protéger les oreilles d'autres agressions que le son, notamment l'eau.

Les protections auditives modernes sont standards ou sur-mesure. Conçues comme des filtres, elles vous garantissent un haut niveau de protection en atténuant les bruits lorsque vous êtes excessivement exposés (loisirs, travail, concert, discothèque, transport...) sans pour autant vous couper de votre environnement sonore.

De tailles et de formes différentes, les bouchons d'oreilles sont faciles à utiliser, à la fois pour le bruit et l'eau, adaptées à votre utilisation. Ces dernières, sur mesure, sont créées à l'aide d'un moule reproduisant l'empreinte de votre conduit auditif. Ainsi, elles sont à la fois efficaces, confortables et très simples à porter car elles sont adaptées à votre oreille.

Voici les différentes solutions de protection auditive

  • Casque anti-bruit: On distingue maintenant les casques anti-bruit passifs (comme les casques de chantier classiques) et les casques anti-bruit actifs : ces derniers, en plus d’isoler naturellement de la source sonore, produisent une onde sonore à la fréquence inverse de celle de la source, ce qui annule le son.
  • Protection anti-bruit
  • Filtres anti-bruit pré-moulé
  • Obturateurs sur-mesure
  • Bouchons anti-eau

Les applications et utilisations :

Protections auditives pour se reposer pleinement

Pour ceux qui veulent travailler ou se reposer en s’isolant des bruits voisins (ronflements, bruit des transports…), tout en entendant la sonnerie de la porte, du réveil ou les pleurs de votre bébé. il existe les fâmeuses boules quies (mélange de cire et de coton qui faut malaxer pour ramolir et mouler manuellement à ses oreilles, ou les bouchons d'oreilles en mousse, les moins chères des protections. Mais vous pouvez également trouver des bouchons d'oreille sur mesure

Protections sur-mesure pour écouter la musique

Si vous êtes musicien, technicien du son, DJ, des bouchons spécifiques existent pour vous. Profitez ainsi des sons sans endommager vos oreilles. Pour ceux qui aiment aller aux concerts, en boîte de nuit et profiter de la musique que vous aimez sans endommager leur audition, ces protections sont faites pour vous.

Protections pour environnement de travail bruyant

Ces protections protègent des bruits professionnels quotidiens qui finissent par devenir douloureux et dangereux. Les protections Active vous permettent aussi de profiter pleinement de vos loisirs en milieu bruyant.

Protections auditives pour sports mécaniques

Ces bouchons protègent vos oreilles des bruits de moteur et des ceux de la route (vent, circulation…) sans vous mettre en danger. Ainsi, vous n’aurez plus la sensation de continuer à rouler alors que vous êtes arrivés…

Protection sur mesure anti-eau

Evitez que l’eau ne pénètre dans vos oreilles, à la mer, à la piscine ou sous la douche pour prévenir des infections. Ces protections sont étanches et épousent parfaitement la forme de votre conduit auditif, elles sont anti-allergiques.


La prévention: la meilleure des protections

A chaque situation sa protection: pour se pémunir efficacement contre les nuisances sonores et les dégâts qu'elles engendrent, il faut au préalable identifier les activités à risque:

Le bruit dans les loisirs

Les activités privées bruyantes et néfastes pour l'audition ne manquent pas.

Le bruit ne correspond pas a un son particulier, tous les sons même les plus mélodieux et les plus utiles deviennent du bruit lorsqu’ils sont trop forts et nocifs pour le système auditif. Même pour une courte exposition, il est indispensable de protéger systématiquement son audition.

Sports mécaniques (auto, moto, avion, bateau...).

Les activités de pilotage nécessitent le port de casques de protection de la tête dont l’isolation acoustique n’est généralement pas satisfaisante. Seuls, les bouchons d’oreille sur mesure sont compatibles avec le port de ces casques. Ainsi, protection auditive, sécurité et confort peuvent être associés efficacement.

Tir, chasse, ball-Trap...

L'utilisation d'une arme à feu expose l'appareil auditif à des bruits de forte intensité, essentiellement dangereux par leur caractère impulsionnel et répétitif. Le manque de protection peut entraîner des acouphènes (sifflements ou bourdonnements d'oreille) et des pertes auditives temporaires ou définitives.

Activités aquatiques (natation surf…)

A la piscine a la mer la protection du conduit auditif prévient des agressions physiques et bactériologiques. Le port de protections sur mesure est indispensable, si l’on est sujet à faire des otites a répétition et à fortiori lors de perforation tympanique.

Transports, voyages (avion, train, métro, bus...).

Le bruit subi dans les transports en commun est de nature à interdire aussi bien toute activité intellectuelle que tout repos. Le port d'une protection antibruit permet de s'isoler en partie de l'environnement sonore gênant et ainsi de rendre plus confortable la lecture, la concentration et de faciliter sommeil.

Bricoler et Jardiner (Tronçonner, tondre, tailler, percer, poncer, découper...)

Des activités toutes génératrices de bruits néfastes pour l’audition notamment lors de l’utilisation d’outils motorisés. Des niveaux sonores compris entre 80 et 100 dB sont facilement atteints. Les sons dont le niveau est supérieur a 85 dB altèrent l’audition et provoquent des dégâts auditifs.

Concerts, bars, discothèques, pubs...

Toute personne en présence de musique ou de sons amplifiés peut être potentiellement soumise à des niveaux sonores dangereux pour son audition. Ces niveaux sonores peuvent être atteints dans les boîtes de nuits, les cabarets, les bars musicaux, les pubs... sans que la réalité du danger pour l'ouïe soit ressentie.

Musique

Pour les mélomanes le danger de la musique est particulièrement sournois car la nocivité est masquée par le plaisir de l’écoute.

Les professionnels du son, les musiciens et chanteurs exposent régulièrement leur audition à des niveaux sonores élevés susceptibles de dégrader graduellement et gravement leur audition.

Il existe aujourd’hui une gamme de protecteurs de l’audition compatibles avec une utilisation devant restituer un son de qualité suffisante pour l’utilisateur. En effet, des protections antibruit munies de filtres acoustiques de nouvelle génération, permettent de minorer grandement la dénaturation du son global.

Sommeil, repos, sieste...

Être tenu en éveil à cause du bruit interdit la récupération nécessaire que le sommeil procure. Des protections antibruit efficaces et confortables permettent d’atténuer les nuisances sonores et préservent ainsi santé et équilibre en réduisant les états de fatigue et le stress.

Le bruit au travail

Le respect de la réglementation en vigueur doit suffir pour limiter les risques d'altération de l'audition. Se protéger du bruit est une obligation réglementaire dont les modalités d’application sont définies dans le code du travail.

Lorsque le niveau d’exposition quotidienne est compris entre 85 et 90 dB ou jusqu’à 135 dB sans pondération, il est recommandé de se protéger. Des équipements de protection individuelle de l’ouïe doivent être mis à disposition de l’employé par l’employeur mais leur port n’est pas une obligation.

Lorsque le niveau d’exposition quotidienne atteint et dépasse 90 dB(A) ou 140 dB sans pondération, il est obligatoire de porter les équipements de protection individuelle préalablement mis à disposition. La contravention à cette obligation est passible de sanctions.

Les enfants victimes du bruit

Le bruit permanent des cantines et de la télévision pourrait entraîner des troubles du langage chez les tout-petits. Si les enfants sont souvent tapageurs, ils souffrent aussi du bruit.

Le vacarme entame la faculté de concentration et d’écoute, provoque une fatigue inhabituelle et augmente le risque d’échec scolaire.

Voilà qui met les cantines sur la sellette : les enfants y déjeunant feraient plus de fautes d’inattention que les autres, car après une demi-heure de brouhaha, l’enfant a besoin d’une heure de calme pour récupérer.

Plus préoccupant, l’exposition régulière au bruit (télévision…) pourrait entraîner des troubles et des retards du langage chez les tout-petits.

Question fréquentes - FAQ

Questions fréquemment posées au sujet des protections auditives.


Pourquoi se protéger?

Que ce soit pendant les loisirs, sur le lieu du travail ou dans la circulation routière, nous sommes tous souvent confrontés au bruit. Celui-ci peut être la source de stress, déclencher une nervosité ou des troubles de la concentration ou même causer une détérioration permanente de l'audition. Bien que les technologies modernes permettent de remédier aux problèmes auditifs, il n’est pas possible de rétablir les facultés auditives naturelles. C’est pourquoi il est impératif de protéger son audition avec des solutions adaptées à chaque situation.


Dans quel cas ai-je besoin de protections ?

Si vous êtes exposé à un environnement bruyant, que les bruits vous rendent nerveux ou que vous ne parvenez pas à vous concentrer, il est préférable de s'équiper. Il existe aussi des bouchons anti-eau ou égalisant la pression dans un avion. Votre audioprothésiste qui se trouve dans l’un des centres d'audition répartis en France vous renseignera à propos des nombreux produits de protection auditive que nous proposons.


Quels types de protections auditives existe-t-il ?

Les distributeurs proposent des solutions sur-mesure ou standards. Votre protection auditive est réalisée sur mesure suite à l’empreinte de votre conduit auditif pour un confort de port optimal. Elle s’utilise tous les jours, par exemple, pour bénéficier d’un sommeil paisible. Il existe aussi des modèles réalisées sur mesure et dotées de différents filtres tout en permettant de conserver un son naturel. Elles sont notamment destinées aux musiciens, aux motards, aux chasseurs, aux bricoleurs...

Les protections auditives standard se composent, entre autres, de bouchons anti-eau, de bouchons égalisant la pression dans les avions ou de protections auditives de travail.


Où puis-je les acheter?

Vous trouverez des protections auditives standards et sur-mesure dans tous les centres d'audition ou sur des site spécialisés.